• Race to a Cure Authors

Qu’est-ce que c’est l’appropriation culturelle?

Cliquez ici pour accéder l’article en Anglais/Click here to view this article in English


Photo gracieuseté de Verywell Mind


Qu’est-ce que c’est?


Le terme « appropriation culturelle » a été créé pour mieux décrire une relation entre les groupes majoritaires et minoritaires dans les endroits académiques concernant les problèmes comme le colonialisme, et est maintenant reconnue dans la culture pop. Selon Britannica, l’appropriation culturelle se produit normalement quand les personnes appartenant aux groupes majoritaires prennent des parts de la culture du groupe minoritaire et les adoptent d’une façon inappropriée ou stéréotypée.

C’est important de comprendre que l’apprentissage d’une nouvelle langue ou d’aimer manger leur nourriture n’est pas l’appropriation culturelle, mais plutôt la reconnaissance.


L’appropriation culturelle est malhonnête car elle permet à une personne de bénéficier d’une culture financièrement ou socialement de façon que les personnes de cette culture ne peuvent pas. Elle a aussi le potentiel d'alimenter les stéréotypes racistes qui peuvent nuire aux autres. L’appropriation culturelle cible les cultures non-dominantes qui consistent en groupes racialisés et minoritaires, et ceux qui n’appartiennent pas à cette culture peuvent participer dans l’appropriation culturelle.


Les Stéréotypes


Certains pourraient être familiers avec les costumes qui représentent les individus d’une façon stéréotypée. L’appropriation culturelle peut représenter une idée fausse d’une culture et peut être représentée dans une stéréotype. Dans un article de Cultural Survival, Dr. Adrienne Keene, une activiste Cherokee et une professeure d’université à l’Université Brown, a discuté comment les stéréotypes négatifs deviennent négligés et acceptés, ce qui constitue une menace aux cultures autochtones.


« L’imagerie [négative] …débranche complètement de nos expériences et des communautés contemporaines »

- Dr. Adrienne Keene


L’utilisation des symboles


Les objets anciens, les coiffures, et comment on s’habille sont la majorité de ce qui devient approprié par les autres. Ces symboles ont des significations importantes. Les coiffures noires sont connues pour leur utilisations protectives et esthétiques dans la culture pop, mais elles ont aussi des contextes historiques de leur usage à aider la diaspora africain pendant l’esclavage et signifient le statut social d’une personne. Néanmoins, ces coiffures sont souvent appropriées par les autres qui n’appartiennent pas à cette culture. Il existe des symboles qui sont restreints ou illimités dans plusieurs cultures. C’est important de ne pas approprier les symboles restreints, particulièrement quand on n’appartient pas à une telle culture minoritaire.


Des conséquences réelles


Les symboles comme les cheveux et le tatouage sont des éléments de base dans quelques cultures; cependant, la discrimination le rend difficile aux personnes de s’engager avec ces symboles. Par exemple, les coiffures noires comme les mèches et les tresses sont devenues la raison pour laquelle les personnes noires sont refusées des opportunités d’emploi et empêchées de marcher pendant leurs remises de diplômes. Comme résultat de ce racisme systémique, les personnes noires ne peuvent pas s'engager d’une façon sécuritaire avec leur culture dans les endroits non-homogènes sans être discriminées. Par conséquent, une personne non-noire qui arbore une coiffure noire et est excluse de la discrimination et a un privilège. Ceci permet à l’individu d’engager avec cet aspect de la culture noire sans avoir besoin de faire face aux conséquences réelles de la vie.


Dans l’autre cas, l’appropriation culturelle peut prendre la forme des traits stéréotypés de personnalité qui sont joués d’une façon inadmissible, mais est un comportement typique d’un groupe minoritaire. Par exemple, le spectacle de ménestrels est un spectacle raciste.


Comme expliqué par Verywell Mind, l’appréciation de la culture est différente de l’appropriation, et c’est important de reconnaître cette différence. Vous ne pourriez pas appartenir à une culture minoritaire si vous n’étiez pas élevés avec cette culture ou n’êtes pas nés dans cette culture. Donc, c’est important de comprendre et respecter les limites. Quand la culture est appréciée correctement, on peut avoir un mélange créatif et fluide des cultures comme dans d'autres communautés.



L'auteur d'article: Idil Gure

Traduction par: Renee Li