• Race to a Cure Authors

Le Remdésivir : Un « traitement » pour la COVID-19?

Cliquez ici pour accéder l’article en anglais/Click here to view this article in English.


«Le gouvernement prend toutes les mesures nécessaires pour accélérer la production du remdésivir»


C’est ce que la manchette du journal indien The Hindu présente : Les actions d’un gouvernement pour se débarrasser définitivement de COVID-19. Cependant, la rapidité de production et l’acceptation mondiale de ce médicament soulèvent des questions quant à son efficacité en tant qu’un « traitement » de COVID-19. L’utilisation intensive de ce médicament dans des pays comme l’Inde et la Singapour, où ils ont déjà été autorisés pour les usages d’urgence, a suscité de nombreuses enquêtes sur sa fiabilité. En février 2021, le remdésivir a été approuvé pour l’utilisation d’urgence en Inde, à Singapour et dans d’autres pays. Le médicament est également autorisé pour les traitements de patients présentant des symptômes graves au Canada, au Japon, dans l’Union Européenne, aux États-Unis et en Australie.


Au cours des périodes d’urgence de cette pandémie, la rapidité de la recherche, des essais nombreux, de la production et distribution de les vaccins et traitements contre le SRAS-CoV-2 ont évoqué des questions pertinentes parmi le publique qui concerne la sécurité et l’efficacité de tous les traitements médicamenteux. Il semble plus nécessaire que jamais de comprendre quels traitements sont effectivement avantageux et lesquels peuvent faire plus de mal que de bien.


Qu’est-ce que c’est le Remdésivir?


Selon Santé Canada, « le remdésivir (marque déposée Veklury) est un médicament antiviral utilisé pour traiter les patients qui présentent des symptômes graves de COVID-19 et qui ont besoin d’un apport additionnel d’oxygène pour les aider à respirer. » Expliqué par On Health, le SRAS-CoV-2 est une infection virale qui se produit lorsqu’un virus néfaste (dans le cas de COVID-19, il s’agit un type de coronavirus) pénètre dans le corps et utilise les organelles (les structures) de la cellule pour produire plus de virus et infecter davantage de cellules. Les virus dépendent de leur hôte pour se propager. Harvard Health explique que les virus attaquent les cellules saines lors d’une infection virale active, ce qui peut affaiblir le système immunitaire et détériorer les fonctions de nombreux systèmes organiques.


Les médicaments antiviraux sont utilisés pour combattre les infections virales en réduisant les symptômes d’infection et en raccourcissant la durée de l’infection. Ils fonctionnent à cause de l'interférence avec le processus par lequel un virus saute d’une cellule à l’autre. Selon une étude publiée par le New England Journal of Medicine sur le cas du remdésivir, ce médicament, comme tous les autres médicaments antiviraux, empêche la prolifération du virus dans les cellules ; c’est administré par une perfusion intraveineuse (IV). Des autres médicaments antiviraux sont aussi administrés pour traiter des maladies similaires, y compris la grippe.


Dans des pays comme le Canada, le médicament est actuellement utilisé dans les établissements de soins pour les adultes et les adolescents qui ont plus de 12 ans et pèsent plus de 40 kg.


Photo gracieuseté de Penn Medicine


Comment le remdésivir a-t-il été développé?

Le remdésivir était développé par Gilead Sciences, Inc, une société biopharmaceutique américaine. Cette entreprise est spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments antiviraux pour le traitement du VIH, l’hépatite B, l’hépatite C et la grippe. Gilead Science a développé le remdésivir en tant qu’un analogue nucléosidique qui est basé sur ses recherches antivirales antérieures. Gilead rapporte que « Veklury [le remdésivir] a une activité antivirale à large spectre in vitro et in vivo dans des modèles animaux contre de multiples agents pathogènes viraux émergents, y compris Ebola, le SRAS, Marburg, le MERS et le SRAS-CoV-2, le virus qui cause la COVID-19.»


D’après la page web de National Library of Medicine Clinical Trials des États-Unis, une étude, menée par Gilead Sciences, était accomplie de mars 2020 à janvier 2020 pour

« Évaluer la Sécurité et l’Activité Antivirale du Remdésivir chez les Participants qui Atteignent de Coronavirus (la COVID-19) Modérés par Rapporte au Traitement Standard ». L’étude s’est passée dans des sites aux États-Unis, en Europe et en Asie et comporte 1113 participants dans une étude de phase III. Les résultats montrent que le taux de mortalité toutes causes confondues (la mortalité au cours de l’étude pour une raison quelconque) chez les patients qui ont reçu :

  • La norme de soins (NDS): 2.00%

  • Le remdésivir pour 5 jours: 1.05%

  • Le remdésivir pour 10 jours: 1.55%

Trouvez les résultats complets ici: https://clinicaltrials.gov/ct2/show/results/NCT04292730


Où a été approuvé le remdésivir?


Reuters indique que plusieurs pays ont maintenant approuvé le remdésivir comme un traitement pour la COVID-19 et l’ont autorisé pour les patients gravement malades ou hospitalisés, y compris :

  • L’Australie

  • Le Canada

  • L’Union européene

  • La Singapour

  • Le Taïwan

  • Le Royaume-Uni

  • Les États-Unis

Le médicament est autorisé d’utilisation d’urgence dans des pays tels que:

  • L’Inde

  • L’Israël

  • Le Japon

  • La Corée du Sud


En novembre 2020, l'Organisation mondiale de la santé a publié une déclaration recommandant de n’utiliser pas le remdésivir pour les patients qui ont la COVID-19. Selon eux, le médicament n'a « aucun effet significatif sur la mortalité, le recours à la ventilation méchanique, l’accélération de l’état clinique et d'autres résultats sanitaires importants du côté du patient. »


L'entreprise qui a créé le médicament, Gilead Science, a conclu des accords de license volontaires avec des fabricants de produits pharmaceutiques d'Égypte, d’Inde et du Pakistan. Les entreprises énumérées ci-dessous sont autorisées à produire et à distribuer le remdésivir dans 127 pays:

  • Cipla Ltd.

  • Dr. Reddy’s Laboratories Ltd.

  • Eva Pharma

  • Ferozsons Laboratories

  • Hetero Labs Ltd.

  • Jubilant Lifesciences

  • Mylan

  • Syngene, a Biocon company

  • Zydus Cadila Healthcare Ltd.


Est-ce que le remdésivir est un traitement efficace contre la COVID-19?


Les études de New England Journal of Medicine indiquent que « le remdésivir était supérieur au placebo pour raccourcir le délai de récupération chez les adultes hospitalisés avec la COVID-19 et présentant des signes d’infection des voies respiratoires inférieures. »

Néanmoins, malgré les résultats positifs de cette étude et beaucoup d'autres, il existe toujours des points de vue négatifs. Un article du Forbes souligne que « Alors que les essais cliniques suggèrent que le remdésivir n’est pas très efficace dans le traitement du COVID-19, des études récentes ont montré qu’il bloque l'activité du coronavirus. » L’article explique également comment les médias ont amplifié le résultat préliminaire des essais. Par contre, les données finales qui sont publiées montrent que « le remdésivir n'était pas associé à des avantages cliniques statistiquement significatifs. Cependant, la réduction numérique du temps d'amélioration clinique chez les personnes traitées précédemment doit être confirmée dans des études plus vastes. »


En résumé, de nombreuses études ont montré que le remdésivir avait une certaine influence sur le temps nécessaire à la récupération des patients, mais des tests supplémentaires sont essentiels pour confirmer les résultats.


Les effets secondaires


Bien que le consensus général reste nébuleux pour déterminer l’efficacité du remdésivir, il est encore injecté quotidiennement dans les veines de milliers de personnes du monde entier. Donc, c’est important de comprendre les effets secondaires potentiels de ce médicament.


Selon Mayo Clinic, le remdésivir peut causer des effets secondaires légers, notamment:

  • Le mal de dos

  • L’oppression thoracique

  • Les frissons

  • La toux

  • L’urine foncée

  • La difficulté à déglutir

  • Les battements cardiaques rapides

  • La fièvre

  • Le mal de tête

  • La urticaire/la démangeaison

  • Les selles pâles

  • La nausée et le vomissement

  • Le gonflement des paupières ou autour des yeux, du visage, des lèvres ou de la langue

  • Les douleurs persistantes d’estomac

  • La difficulté à respirer

  • La fatigue ou faiblesse inusitée

  • Les yeux ou la peau jaune


Medical News Today ajoute trois autres effets secondaires possibles:

  • L’éruption cutanée

  • Le taux de glycémie élevé ou accru

  • La diminution du taux d’hémoglobine (une protéine contenue dans les globules rouges)


La plupart des effets secondaires énumérés ci-dessus sont similaires aux symptômes de la vaccination ou d’une infection virale légère. Cependant, certains effets sont associés à des réactions allergiques aux ingrédients du médicament.


Selon Medical News Today, les effets secondaires sévères sont :

  • Les saisies

  • La ralentissement de la fonction rénale

  • L’augmentation du temps de prothrombine (un taux sanguin qui mesure le risque de coagulation du sang)

  • La réaction allergique

  • L’augmentation des taux d’enzymes hépatiques, ce qui peut être le signe des lésions au foie


Comme Med Page Today explique, les effets des médicaments sur les reins et le foie sont à cause de leur action de filtration des déchets et d’équilibre des niveaux chimiques dans le sang. Le remdésivir est administré par la perfusion intraveineuse, ce qui signifie qu’il est injecté dans la circulation sanguine et vos reins doivent finalement le filtré. Des études ont montré que de nombreux médicaments antiviraux peuvent altérer la fonction rénale et causer des lésions hépatiques à long terme. Donc, c’est conseillé aux personnes ayant des problèmes rénaux et/ou hépatiques préexistants de ne pas prendre ce médicament.


La conclusion


Tous les médicaments, vaccins thérapeutiques ou prophylactiques ont été recherchés, développés et testés en un temps record, ce qui fait craindre qu’ils n’aient pas été suffisamment testés. Les études sont toujours en cours, mais aucune conclusion stable ne peut pas être tirée sans un consensus clair sur l’efficacité du médicament dans le domaine médical.



L'auteur d'article: Ria Patel

Traduction par: Clara Han

Rédacteur d'article: Edie Whittington