• Race to a Cure Authors

L'influence des choix alimentaires sur la durée de vie

Cliquez ici pour accéder l’article en Anglais/Click here to view this article in English


C'est une idée reçue que l'alimentation est la clé d'une vie saine et durable. Bien que cela soit partiellement vrai, le maintien d'une telle vie dépend de nombreux facteurs, dont l'alimentation est l'un des plus importants. Une alimentation saine permet non seulement de maintenir un mode de vie sain, mais elle contribue également à la longévité, comme l'ont montré certaines études. Manger des aliments plus sains peut signifier 6 ou 10 ans de plus. En revanche, manger des aliments malsains, comme la malbouffe, peut éventuellement raccourcir votre vie. Bien que ces vérités s'appliquent à des personnes de tous âges, leur degré d'exactitude varie en fonction de l'âge.



L'influence sur les tout-petits


Contrairement aux adolescents et aux adultes, les choix alimentaires des enfants n'ont pas nécessairement une incidence extrême sur la durée de leur vie. Au contraire, l'alimentation des tout-petits influe sur leur humeur, leur comportement et leur bien-être émotionnel. En réalité, la qualité de vie de l'enfant est davantage en jeu que la durée de sa vie. Selon une source en ligne, les régimes alimentaires malsains peuvent entraver les résultats scolaires d'un enfant et créer des schémas comportementaux qui s'avèrent problématiques à la maison et à l'école. Le cerveau d'un enfant n'étant pas encore développé, il doit recevoir les nutriments appropriés afin de maintenir un bien-être émotionnel sain et d'éviter les problèmes de comportement. En substance, les choix alimentaires ont des effets plus importants sur le développement d'un enfant, tant sur le plan comportemental que physique, que sur la durée de sa vie d'adulte. Par exemple, un enfant qui ne reçoit pas la quantité recommandée de nutriments peut commencer à manifester de l'anxiété, de la dépression et/ou une altération de ses capacités cognitives. Si des choix alimentaires malsains persistent pendant l'adolescence, les effets à long terme deviennent plus probables et extrêmes; plus une personne vieillit, plus ses choix alimentaires ont une grande influence sur sa vie. Ainsi, bien que l'alimentation ne puisse pas affecter immédiatement la durée de vie d'un enfant, les dangers d'une alimentation malsaine augmentent de façon exponentielle avec le temps.


Photo gracieuseté de GAIN global alliance for improved nutrition.


L'influence sur les adolescents


D'autre part, les adolescents sont confrontés aux conséquences de choix alimentaires malsains sur leur vie. Par exemple, une étude a révélé que la consommation d'un seul hot-dog peut priver une personne de 36 minutes de vie saine. Il ne s'agit pas de dire que les adolescents doivent éviter complètement les aliments tels que les hot-dogs, mais de souligner l'impact des habitudes alimentaires sur un jeune individu. La bonne nouvelle, c'est que l'étude a également révélé que la consommation de 20 grammes de noix pouvait éventuellement ajouter 25 minutes à la vie d'une personne. Cela signifie qu'une alimentation équilibrée peut réduire le risque de réduction de la durée de vie et de maladie. Les implications de ces résultats indiquent que le régime alimentaire est essentiel non seulement pour la longévité mais aussi pour la qualité de vie.


Les adolescents, comme les tout-petits, ont un cerveau qui n'est pas encore complètement mature, notamment un cortex préfrontal non développé. Le cortex préfrontal est responsable, entre autres, de la prise de décisions impulsives. Si le cerveau ne reçoit pas les nutriments appropriés, les adolescents peuvent se retrouver avec des capacités cognitives et des compétences décisionnelles altérées. Cela peut conduire à une multitude de situations dangereuses. Par exemple, un adolescent peut réagir de manière excessivement impulsive dans une situation inattendue, augmentant ainsi le risque d'altercations dangereuses. Cela peut se produire au volant, lors de disputes, etc. Cela conduit à un mode de vie malsain dans lequel les adolescents sont prédisposés à des habitudes malsaines.


Ces effets peuvent se manifester à l'âge adulte si les habitudes alimentaires demeurent. La taille d'une personne peut être réduite ou altérée si elle n'a pas reçu une quantité suffisante de nutriments à l'adolescence. Ses capacités cognitives peuvent être déficientes et son bien-être émotionnel peut être instable. En revanche, si un adolescent adopte un régime alimentaire sain tout au long de son adolescence, il est probable qu'il continuera à le faire à l'âge adulte, ce qui entraînera des bénéfices à long terme. Cette question devient donc essentielle, car l'adoption précoce d'habitudes saines peut se traduire par une augmentation significative de la durée et de la qualité de vie. Une étude a révélé qu'un régime alimentaire sain peut entraîner une augmentation de près de dix ans.


Une alimentation saine favorise un meilleur apprentissage, des changements physiques sains, la croissance et un bien-être émotionnel stable. Obtenir la quantité nécessaire de nutriments signifie que les adolescents ont l'énergie et le carburant dont ils ont besoin pour subir des changements matériels au cours de leur croissance. La puberté, un processus biologique au cours duquel les adolescents subissent des changements physiques pour devenir sexuellement matures, ne peut généralement pas se produire sans une alimentation adéquate. En même temps, des habitudes alimentaires saines peuvent contribuer à réduire les risques d'anxiété, d'acné et les effets néfastes du stress ou à les atténuer. L'adolescence est une période stressante, donc plus ce stress peut être atténué, mieux c'est pour le bien-être général et la santé mentale de l'adolescent. Un régime alimentaire sain peut également conduire à un sentiment d'autonomie lié à la stabilité de l'humeur. Sans oublier que le corps est physiquement plus musclé et plus en forme lorsque l'on a des habitudes alimentaires saines.


Photo gracieuseté de Premier Dentistry of Eagle.


Ainsi, non seulement la durée de vie d'un adolescent est réduite par de mauvais choix alimentaires, mais sa qualité de vie se dégrade également. Lorsque des habitudes alimentaires saines sont mises en place, les effets inverses apparaissent, et la croissance des adolescents est améliorée au lieu d'être ralentie.


L'influence sur les adultes


Les adultes sont de loin les plus touchés par leurs choix alimentaires. Bien que leur cerveau soit complètement développé, les adultes présentent un risque plus élevé de maladie. Cette fois, leur croissance n'est pas retardée, mais leur qualité de vie est altérée. Une prédisposition à la maladie, associée à des habitudes alimentaires malsaines et à un corps physiquement plus faible, peut entraîner des changements spectaculaires dans le bien-être général d'un adulte. Non seulement sa qualité de vie s'effondre, mais sa durée de vie se réduit. L'ampleur de la diminution de la durée de vie dépend de l'importance des habitudes alimentaires. Bien entendu, d'autres facteurs, tels que la fréquence des exercices, contribuent également à leur qualité de vie et à leur état de santé général.


Photo gracieuseté de BetterUp.


Si des habitudes alimentaires saines ont été établies, certaines études ont montré qu'un adulte peut vivre jusqu'à six ou sept ans de plus. Sa force physique, sa stabilité émotionnelle, ses capacités cognitives et sa santé mentale s'en trouveraient également renforcées.

Maintenir un équilibre


En fin de compte, l'objectif pour les personnes de tous âges est de maintenir un équilibre sain qui favorise la croissance tout en permettant une alimentation flexible. Comme pour toutes les choses de la vie, il peut être difficile de trouver cet équilibre. Cependant, il est important de réaliser et de comprendre que l'abandon de cet équilibre peut avoir de graves conséquences à long terme. Il est donc essentiel de maintenir un régime alimentaire sain qui permette à la fois de rester stable sur le plan émotionnel et mental et d'être fort physiquement.


L'auteur d'article: Scarlett Affa

Traduction par: Clara Han